Nouvelle organisation pour Solidarité Langtang

Gimba to langtang 

Sur la route entre Gumba et Langtang. Photo prises par Sandu Chussang début juillet 2015                                                 

 

Suite à un début de chiffrage des projets de reconstruction, il s'avère que les sommes nécessaires afin d'aider véritablement les Langtangpas sont conséquentes, plusieurs centaines de milliers d'euros. Afin de permettre à Solidarité Langtang d'avoir une action plus efficace et d'apporter un réel soutien à la reconstruction, nous avons décidé lors de la réunion du 04 juillet à Gontière de mettre en place une organisation rationnelle permettant à chacun d'apporter sa pierre à l'édifice.

 

Cette organisation va reposer sur 4 pôles, coordonnés chacun par un référent. Il sera donc proposé très prochainement à chacun de s'inscrire selon sa préférence dans un de ces 4 pôles.

 

Reconstruction:

Les membres amenés à participer à ce pole auront de préférence des compétences techniques : architectes, artisans, ou toute personne ayant une expérience dans d’autres projets de construction. La mission essentielle consistera à proposer un projet d'habitation, respectant le style traditionnel, modulable, durable et incluant des améliorations techniques, tout en tenant compte des contraintes d’approvisionnement. Ce projet devra comporter une proposition de plan, un exposé des techniques de construction, un inventaire des matériaux nécessaires et de leur coût (incluant le coût des matériaux eux-mêmes et leur acheminement).

Irina coordonera ce pôle

 

Levée de fonds :

Afin de collecter des sommes conséquentes, il est impératif de cibler les organismes susceptibles de soutenir l'action de Solidarité Langtang. Le premier travail  de ce pôle consistera à établir la liste des organismes (sponsors, mécènes, ONG, établissements privés, collectivités publiques) à démarcher et dont on peut espérer d'importantes contributions. Ce sont les membres s'impliquant dans ce pôle qui auront la charge ensuite de constituer les dossiers de demandes, de subventions et de donations.

Romain coordonnera ce pôle.

 

Communication :

Ce pôle aura pour taches, les relations avec les organes de presse, l'organisation d’événements et la veille sur les événements où l'association se doit d'être présente. Il serait important de développer un argumentaire à diffuser pour, à la fois faire connaître l'association et son action, et obtenir des soutiens de forme multiple : adhésions, dons, contribution à faire connaître plus largement l'association, etc.

Pour le mois d’août, il serait nécessaire d'établir la liste des organismes de presse à contacter, de mettre à jour le dossier de presse pour tenir compte de l'évolution du projet de l'association, et de mettre en place un kit de communication (affiche, flyer, dossier de presse, liens facebook, etc.)

 

 

Administratif :

Ce pôle regroupera toutes les taches administratives : gestion des adhésions, gestions des fichiers, relances des donateurs et des adhérents, suivi comptable.

Julien coordonnera ce pôle.

 

 

Pour vous inscrire dans l'un de ces pôles c'est très simple : envoyez nous un mail ou contactez nous directement via le site. Chacun peut s'investir à son niveau en fonction du temps dont il dispose, de ses capacités. Si vous n'avez ni le temps ni l'argent pour aider, vous avez surement un contact dans votre entourage (média, chef d'entreprise, humanitaire...) susceptible de nous donner un coup de pouce. Activez vos réseaux, faites tourner les informations, chacun peut jouer un rôle et votre aide est précieuse. Pour avoir plus de poids dans nos demandes de financement, il nous faut un maximum d'adhérents, les adhésions annuelles sont à 15 euros, une somme très accessible pour la plupart de vos amis et connaissances, n'hésitez pas à les relancer. Les Langtangpas  avec qui nous sommes en contact quotidien ont vraiment besoin de vous.

 

A ce propos vous connaissez le légende indienne du Colibiri ?

 

Un jour, un grand incendie se déclare dans la forêt…

Tous les animaux, terrifiés, observaient impuissants ce désastre.

Seul le petit colibri, aussi frêle que déterminé, s’active en allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec, qu’il jette sur le feu, recommençant son manège sans relâche.

Au bout d’un moment, le tatou agacé par cette activité à ses yeux inutile, lui dit : 
- « Colibri ! Tu n’es pas un peu fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? » 
- « Je le sais, répond le colibri, mais moi, au moins, je fais ma part. »

... a vous de jouer !

P1070374

 

reconstruction compte rendu