reconstruction

Le point pour le mois de Janvier 2016

12562538 216247028716110 1782074802 o

Phu Dolma à Kyanjin Gompa en janvier 2016

 

 

Point pour le mois de Janvier :

 

Du côté des Langtangpas :

 

La plupart des Langtangpas ont passé décembre et une partie de janvier dans la vallée. Après avoir construit des abris temporaires avec les tôles livrées par hélicoptère,ils ont commencé les chantiers de nettoyage. Une bonne partie de leur temps a aussi été occupée par la collecte de bois de chauffage et de construction.

 

Le chemin est désormais praticable pour les mules, puisque les 2 ponts qui permettent de contourner l'éboulement après Chunama sont terminés.

 

Les propriétaires des gros lodges de Kyanjin Gompa et de Lama hotel, qui possèdent des fonds plus importants et dont les lodges n'ont pas été trop abimés ont fini de reconstruire pour la plupart.

 

Avec les chutes de neiges, la plupart des Langtangpas ont été contraints de rentrer à Katmandou. Un monastère bouddhiste Karmapa qui les soutient a souhaité financer un pelerinage a Bodhgaya (lieu de naissance du Bouddha en Inde)  afin de les aider dans leur travail de deuil. Environ 180 personnes participent à ce voyage, une bonne manière de rester souder et de garder le moral.

 

La vie à Katmandou reste très compliquée avec le blocus à la frontière Indienne qui se poursuit et des discussions entre les différentes parties qui peinent à aboutir.

 

12620664 216247742049372 1070575488 o

Le nouveau pont à Goda Tabella

 

Du côté du Technical Working Group :

 

Les réunions avec le Technical Working Group ont toujours lieu de manière quasi hébdomadaire. Pour le moment aucun modèle n'a encore été arrêté définitivement. L'ONG Ingenieur Sans Frontière Irlande a organisé courant Janvier une semaine de workshops autour de la reconstruction au Népal avec plus de 200 étudiants en école d'ingénieur et architecture. Declan Alcock, le président d'ISF Irlande avec qui nous travaillons depuis plusieurs mois a fait travailler les étudiants afin de tester différentes solutions à proposer aux Langtangpas. Il a également travaillé avec des sommités en matière de reconstructions (Martijn Schildkamp, le fondateur de Smart Shelter Foundation et Randolph Langenbach). Tous 3 sont d'accords pour dire qu'il est important de proposer aux Langtangpas des techniques qui permettent de construire de manière résistante aux tremblements de terre et aux avalanches, tout en utilisant des matériaux locaux et en favorisant l'auto-construction.

Ces techniques existent et le TWG travaille activement a dégager les meilleures solutions possibles. Le plus gros problème étant de faire accepter ces solutions aux membres du Comité, car ils restent persuadés que les constructions en ciment sont la meilleure solution.

 

Du côté de Solidarité Langtang :

 

Une trentaine de personnes agées sont restées dans la vallée. Nous sommes en discussions avec OM népal afin d’affréter un hélicoptère rempli de vivres et de matériel afin de faciliter leur séjour la haut et d'adoucir un peu leur quotidien notemment au moment de Losar. Cette opération devrait être finalisée dans le courrant de la semaine prochaine.

 

Nous avons été contacté par un lycée de Voiron qui organise chaque année un evenement solidaire appelé : bol de riz qui a pour but d'aider des associations et qui souhaite cette année aider solidarité Langtang. Nous participeront à cet événement qui aura lieu mi Avril et vous donnerons plus de détails dès que nous en saurons plus.

 

La branche Bisontine de Solidarité Langtang fait preuve d'un beau dynamisme. Ils ont mis en place un vente de Tshirts au profit de l'asso et un gand loto est prévu le 11 juin 2016 à BESANCON. A ne pas manquer si vous êtes en Franche Comté, ou que vous souhaitez découvrir la région.

 

 

La fermeture du camp de Yellow Gompa, une nouvelle étape.

Yellow Gompa 17juin 2105

ci dessus: Yellow Gompa, le 17juin 2015

 

Depuis hier il n'y a plus de camp à Yellow Gompa. Les chemins étant praticables entre Godatabella et Kyanjin Gompa, les femmes qui restaient à Katmandou vont pouvoir rejoindre la vallée. Une cinquantaine d'entre elles se rendaient aujourd'hui à Dunche pour prendre l'hélicoptère demain matin. C'est une bonne nouvelle, mais il reste beaucoup à faire avant que ce retour puisse être définitif et la plupart d'entre eux devront redescendre à Katmandou cet hiver. Les réunions avec les ONG et les rassemblements des Langtangpas à Katmandou continueront à avoir lieu au Yellow Gompa. Un grand coup de chapeau aux moines pour avoir accueilli tous les Langtangpas avec autant de générosité.

 

Une autre bonne nouvelle, grâce à nos contacts, Philippe Garnier (Responsable du programme habitat chez CRAterre), actuellement en mission au Népal, a pu rencontrer les Langtangpas le 19 septembre. Nous espérons que cela débouchera sur une collaboration fructueuse. Une réunion est prévue avec lui Vendredi 25 septembre à Grenoble.

 

Autre point positif, nous avons été contactés par l'association LCDM (la croisée des mondes) qui souhaite développer un projet de lodge communautaire au Langtang et travailler avec nous et en lien avec CRAterre. Le projet est encore dans sa première phase, nous comptons bien faire tout notre possible pour qu'il aboutisse. Plus d'infos à ce sujet prochainement.

 

Demain Sandu rentre du Langtang. Restez connectés pour avoir des infos fraîches de la situation dans la vallée.

Nouvelle organisation pour Solidarité Langtang

Gimba to langtang 

Sur la route entre Gumba et Langtang. Photo prises par Sandu Chussang début juillet 2015                                                 

 

Suite à un début de chiffrage des projets de reconstruction, il s'avère que les sommes nécessaires afin d'aider véritablement les Langtangpas sont conséquentes, plusieurs centaines de milliers d'euros. Afin de permettre à Solidarité Langtang d'avoir une action plus efficace et d'apporter un réel soutien à la reconstruction, nous avons décidé lors de la réunion du 04 juillet à Gontière de mettre en place une organisation rationnelle permettant à chacun d'apporter sa pierre à l'édifice.

 

Cette organisation va reposer sur 4 pôles, coordonnés chacun par un référent. Il sera donc proposé très prochainement à chacun de s'inscrire selon sa préférence dans un de ces 4 pôles.

 

Reconstruction:

Les membres amenés à participer à ce pole auront de préférence des compétences techniques : architectes, artisans, ou toute personne ayant une expérience dans d’autres projets de construction. La mission essentielle consistera à proposer un projet d'habitation, respectant le style traditionnel, modulable, durable et incluant des améliorations techniques, tout en tenant compte des contraintes d’approvisionnement. Ce projet devra comporter une proposition de plan, un exposé des techniques de construction, un inventaire des matériaux nécessaires et de leur coût (incluant le coût des matériaux eux-mêmes et leur acheminement).

Irina coordonera ce pôle

 

Levée de fonds :

Afin de collecter des sommes conséquentes, il est impératif de cibler les organismes susceptibles de soutenir l'action de Solidarité Langtang. Le premier travail  de ce pôle consistera à établir la liste des organismes (sponsors, mécènes, ONG, établissements privés, collectivités publiques) à démarcher et dont on peut espérer d'importantes contributions. Ce sont les membres s'impliquant dans ce pôle qui auront la charge ensuite de constituer les dossiers de demandes, de subventions et de donations.

Romain coordonnera ce pôle.

 

Communication :

Ce pôle aura pour taches, les relations avec les organes de presse, l'organisation d’événements et la veille sur les événements où l'association se doit d'être présente. Il serait important de développer un argumentaire à diffuser pour, à la fois faire connaître l'association et son action, et obtenir des soutiens de forme multiple : adhésions, dons, contribution à faire connaître plus largement l'association, etc.

Pour le mois d’août, il serait nécessaire d'établir la liste des organismes de presse à contacter, de mettre à jour le dossier de presse pour tenir compte de l'évolution du projet de l'association, et de mettre en place un kit de communication (affiche, flyer, dossier de presse, liens facebook, etc.)

 

 

Administratif :

Ce pôle regroupera toutes les taches administratives : gestion des adhésions, gestions des fichiers, relances des donateurs et des adhérents, suivi comptable.

Julien coordonnera ce pôle.

 

 

Pour vous inscrire dans l'un de ces pôles c'est très simple : envoyez nous un mail ou contactez nous directement via le site. Chacun peut s'investir à son niveau en fonction du temps dont il dispose, de ses capacités. Si vous n'avez ni le temps ni l'argent pour aider, vous avez surement un contact dans votre entourage (média, chef d'entreprise, humanitaire...) susceptible de nous donner un coup de pouce. Activez vos réseaux, faites tourner les informations, chacun peut jouer un rôle et votre aide est précieuse. Pour avoir plus de poids dans nos demandes de financement, il nous faut un maximum d'adhérents, les adhésions annuelles sont à 15 euros, une somme très accessible pour la plupart de vos amis et connaissances, n'hésitez pas à les relancer. Les Langtangpas  avec qui nous sommes en contact quotidien ont vraiment besoin de vous.

 

A ce propos vous connaissez le légende indienne du Colibiri ?

 

Un jour, un grand incendie se déclare dans la forêt…

Tous les animaux, terrifiés, observaient impuissants ce désastre.

Seul le petit colibri, aussi frêle que déterminé, s’active en allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec, qu’il jette sur le feu, recommençant son manège sans relâche.

Au bout d’un moment, le tatou agacé par cette activité à ses yeux inutile, lui dit : 
- « Colibri ! Tu n’es pas un peu fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? » 
- « Je le sais, répond le colibri, mais moi, au moins, je fais ma part. »

... a vous de jouer !

P1070374

 

Compte Rendu n°1 réunion du 14 juin à Katmandou

 

Dans cette réunion tenue ce 14 juin 2015 à Katmandou, étaient présents des représentants d'associations d'aide au Népal (en particulier au Langtang) et des habitants de la vallée :

- 9 représentants des villages de Tangshyap, Gumba, Mundu, Langtang, Kyanjin Gompa

- 2 membres de Solidarité Langtang

- Ratika, qui travaille pour une association chrétienne

- le Langtang Development Chairman

 

Meeting katmandou 1

 

RECONSTRUCTION:

 

-Plus de 150 maisons ont été détruites. Les besoins ont été fixés à 126 maisons. Le projet est de reconstruire des maisons sur un design identique (si possible traditionnel) et d'adapter la taille en fonction du nombre de personnes par familles (en moyenne 4/5). 3 ou 4 modèles doivent êtres établis.

 

-Un premier plan des endroits reconstructibles et du nouveau chemin de trek a été suggéré, mais il est nescessaire d'attendre la fin de la mousson pour établir un constat fiable de le situation géologique.

 

- Les ressources et les pertes étant différentes pour chaque famille, le Comité a prévu d'établir une liste de bénéficiaires par priorité de besoins. Cette liste doit être transmise rapidement.

 

- La première idée était de répartir les différentes actions nescessaires à la reconstruction entre plusieurs ONG (transport, matériaux, construction...). Il s'avère que ceci est difficile à mettre en place, car cela impose de collecter la totalité de l'argent avant de reconstruire. Il a été convenu qu'il serait pluis efficace des travailler par groupes de maisons qui seraient sponsorisés par chaque association / ONG (en ne fermant pas la possibilité d'entraides entres ces différents soutiens, dans le cas ou l'un d'entre eux serait dans l'impossibilité d'accomplir sa mission). Possibilité également de soutenir des projets collectifs ou de proposer de nouvelles idées.

 

- Il a été discuté de la necessité d'etablir un planning previsionnel action par action avec une date de départ et un date de fin du projet.

 

- Le gouvernement doit assurer la prise en charge des infrastructures communes (eau, chemins, éléctricité)

 

- Une liste des matériaux, leur prix d'achat et le prix de l'acheminement doit être établie afin de chiffrer l'investissement nescessaire pour chaque type de maison.

 

- Une liste des savoir faire nescessaires doit être établie pour définir quelle compétences les sinistrès possèdent déja et quelles compétences doivent leur être apportées. Le comité a déja fait part des besoins en charpentier et en machines outils pour travailler le bois, en géologues, ingénieurs, architectes...

 

ORGANISATION:

 

- Etablir une liste des associations/ONG/particuliers qui soutiennent le Langtang et leurs objectifs et projets (meeting prévu avec Rasuwa Relief)

 

- Le comité doit diviser les taches et créer des sous comités pour plus d'efficacité. Il est important de ne pas perdre de temps.

 

- Importance de continuer les discussions avec le gouvernement pour la réouverture de la vallée, l'échange des terrains détruits contre des endroits constructibles. Le Langtang étant un parc naturel leur autorisation est indispensable pour commencer la phase de reconstruction. (pour le moment les politiques assurent les Langtangpas de leur soutien)

 

Situation actuelle et organisation pendant la mousson:

 

- A priori les besoins en nourriture et tentes sont satisfaits pour les mois à venir.

 

- Le monastère Yellow Gomba a donné la permission aux réfugiés de rester sur leur terrain 6 mois. Les langtangpas ont ensuite prévus de retourner au Langtang dès la fin de la mousson si la situation géologique le permet.

 

- Le comité a établi une liste de 33 personnes (les personnes agées qui ne supportent pas la vie à Katmandou, et les propriétaires de bétails), qui doivent repartir au Langtang le plus tôt possible. Le coût de l'hélicoptère doit être pris en charge au moins en partie par une petite ONG chrétienne installée au Népal depuis longtemps)

 

-Des projets d'activités transitoire doivent voir le jour sur le camp durant la mousson: artisanat, cours d'Anglais, d'informatique, de construction...

 

 

CONCLUSION:

Nous contactons les autres ONG présentes sur le terrain, le comité doit réfléchir à toutes ces propositions et nous fournir les listes des familles, habitants, membres du comité. Une nouvelle réunion est prévue mardi 16 juin 2015 pour faire un point sur la situation.